Michael Bauswein photographe - le blog
"Photographier le monde, la vie, les gens..."

Site Portfolio Vidéos / Presse Boutique Blog Liens A propos... Contact

samedi 30 mai 2009

Balade nocturne dans Paris

     

Paris, Paris... On dit que c'est la plus belle ville du monde. La plus romantique en tout cas.
C'est vrai que c'est très agréable de se balader dans les rues de la capitale, dans ses parcs, sur les quais de scène. Il ne faut pas être agoraphobe par contre car Paris on ne se sent jamais seul. Surtout dans les couloirs du métro.
Mais pour moi, c'est probablement la nuit que notre chère Paname a le plus de charme. L'ambiance y est différente, entre un calme certes tout relatif et l'impression qu'il se passe plein de choses. Que le brouhaha et les passants stressés du jour laissent la place ceux qui aiment la vie, la flânerie, la fête. Souvent ce sont les mêmes. Croisez un parisien travailleur effréné le jour et retrouvez-le la nuit, rien ne dit que vous le reconnaitrez. Alors, forcément flâner la nuit avec un appareil photo dans Paris, c'est tentant quand on est photographe. Je ne l'ai pas beaucoup, pas assez fait mais un peu quand même.

Tour Eiffel - Paris - Michael Bauswein
Place de la concorde - Paris - Michael Bauswein

jeudi 28 mai 2009

Voyage, voyage...

     

Non, non, je ne fais pas parti du fanclub de Desriless ! J'ai juste reparcouru les photos que j'avais faites il y a un an Marrakech et j'ai retrouvé des images sympa de la place Jamal El Fna et du souk. Notamment la photo du boucher avec les chats qui rôdent devant. Alors, j'ai pas résisté, je les poste ici ;)

Marrakech - Jamal El Fna - Michael Bauswein
Marrakech - souk - Michael Bauswein
Marrakech - vill - Michael Bauswein

dimanche 24 mai 2009

Roland-Garros, c'est parti !

     

En ce premier jour de Roland-Garros, je repense forcément ces années où je parcourrais les allées du stade avec mon accréditation et mon appareil photo avec la fameuse veste multi-poches ocre. A manger un croque-monsieur sur le pouce. J'arrivais toujours tôt le matin vers 8h30 pour voir les entrainements et faire des images plus insolites et décalées des joueurs pour les "bruits de couloirs" du magazine. Et s'asseoir sur le banc des photographes, quel plaisir, quel privilège ! Le numérique n'était pas l , on utilisait des films diapo ( Sensia II ) qu'on triait le soir jusqu' pas d'heure avant d'aller se coucher et de remettre ça le lendemain. Les journées étaient très longues mais quand on aime on compte pas ce qu'on dit.
Je me rappelle la 1ère année, dans mon hôtel miteux qui ne me faisait pas payer de supplément pour les cafards mais pour prendre une douche si par contre. Il était pas cher du tout et je m'en moquais, j'y passais si peu de temps. L'année d'après il était fermé probablement pour insalubrité. Je partais de ma chambre sordide et me retrouvais sous le soleil de l'allée des Mousquetaires rejoindre le court centrale où une Anna Kournikova dans une tenue moulante bien plus sexy que celle qu'elle arborait lors des matchs, s'entrainait. J'entendais sa mère, son entraineur l'époque dire "doudara" chaque fois que la belle frappait la balle, j'ai jamais su ce que ça voulait dire. Je me souviens cette finale Hingis/Graf, quelques années après. Martina, c'était ma joueuse favorite, j'aimais sa nonchalance et sa joie communicative sur le court. Elle avait le match en main, le 1er set en poche, elle dominait et un incident d'arbitrage, elle se déconcentre, elle perd pieds. Je ne l'avais jamasi vu comme ça. Elle sert même la cuillère 2 reprises mais ce n'est pas un trait de génie la Chang mais juste un signe de son complet désarroi. Elle n'est plus l mentalement. Elle perd le match. D'autant plus rageant que cette année-l , elle remporta les 3 autres tournois du grand chelem.
Je n'avais pas accès au central. Enfin pas au banc des photographes ni la tribune des spectateurs. Si proche et si loin la fois. Je regardais le match d'un télé juste coté de la tribune de presse qui m'était également interdite, je suis pas journaliste. De la porte de la tribune de presse j'ai fait quelques photos plus pour le souvenir que pour autre chose. Vus la distance et ma focale ( 300 mm ).
Et pour la victoire de Mary Pierce, j'étais l . Encore une fois privé de court pour la finale. C'est le lot des photographes seconds couteaux.
Bref, quand Roland-Garros commence, je me souviens mes 19 ans et les 4 années passées photographier le tournoi. Un souvenir inoubliable !

Roland-Garoos - Martina Hingis par Michael Bauswein
Rolang-Garros
Roland-Garros - Roger Federer

J'ai pris ces photos lors de la journée Benny Berthet en 2006. Je ne suis pas retourné au stade de la porte d'Auteuil depuis. Faute de temps et de budget. Et puis quand, Martina Hingis n'est pas l , je n'y vais pas d'abord ! ;)
Enfin ce jeu-l , je n'y remettrai jamais les pieds...

lundi 18 mai 2009

Clip - Loreley, le charme tout simplement

     

Ich weiss nicht was soll es bedeuten...
J'ai quelques réminiscences de mes cours d'Allemand où j'avais appris la Loreleï par coeur. Mais Cette Loreley-l m'a beaucoup plus intéressé ;) Entre la série devant son miroir très stylé et le moment où je lui ai demandé de jouer les mannequins et de défiler dans sa cuisine en tenue d'Eve et puis les photos de son petit en cas, j'ai été impressionné par son expressivité et son charme. Je mettrai en ligne sur mon site une sélection des photos de notre séance dans quelques jours. En attendant, je vous invite découvrir le clip.

samedi 16 mai 2009

Article sur Daily feminity dans Mag Erotik

     

Le webzine Mag Erotik consacre un article mon livre Daily feminity.
C'est moi qui ai écrit le texte de présentation mais bon c'est toujours sympa qu'un site ou un webzine consacre de la place et de la visibilité mon bouquin. D'autant que même si je ne gagne que très peu d'argent par livre vendu ( sauf le commander directement sur mon site ), ça me permet de rentrer de quoi continuer alimneter le budget de mes envies photos. Et elles sont nombreuses. Trop nombreuses d'ailleurs par rapports mes faibles moyens
Mais bon, le manque de budget m'oblige aussi parfois être orignal et créatif ;)

Sinon, pour voir l'article, c'est par ici: www.mag-erotik.com

Daily feminity - book photo cover

mercredi 13 mai 2009

Cécilia - des portraits et bien plus encore...

     

Ne lui répétez pas car elle Cécilia c'est mon modèle favori pour faire des portraits. Je dis souvent : "Avec Cécilia, vos portraits sont toujours un succès !" ;). Son visage angélique avec une pointe de malice, ses yeux magnifiques et ses petites tâche de rousseur sont simplement touchants et superbes photographier. Maintenant réduire Cécilia une modèle pour séance photo exclusivement de portrait ce serait faire insulte sa beauté et son charme. Elle est aussi incroyablement sexy et vous vous en rendrez compte en allant parcourir les galeries de mon site. Ce glamour et ce sex-appeal devraient d'ailleurs être au centre de notre prochaine séance photo. Affaire suivre donc ... ;)
Voici un petit échantillon des portraits que j'ai faits avec Cécilia. En espérant qu'il vous donne envie de découvrir le reste des photos sur mon site ( www.michael-bauswein.fr ).

lundi 11 mai 2009

Mise en ligne de ma séance avec Morgana Fata

     

Morgana je l'ai photographiée il y a quelques semaines maintenant. J'avais déj parcouru son book plusieurs fois, je l'avais retrouvée dans les photos de Jam Abelanet et notamment dans son livre "Fantaisies souterraines" mais je n'avais aps encore eu l'occasion d'organiser une séance photo avec elle. C'est chose faite maintenant ;)
Je vous laisse découvrir le résultat: www.photo-planett.com/michael.bauswein/dernieres.php

Morgana Fata par Michael Bauswein - lit

Morgana Fata par Michael Bauswein - petit dej

mercredi 6 mai 2009

MademoiselleCherie

     

MademoiselleCherie est une modèle plutôt passionnée par les photos pin-up ou fetish. Mon univers intimiste et simple n'est donc pas ce qu'il l'attire de prime bord. Nous avons toutefois fait une séance test tout fait intéressante.
Je vous laisse découvrir le résultat dans ce petit clip.

dimanche 3 mai 2009

Babydelice - sans fard

     

Babydelice n'aime pas forcément qu'on la prenne en photo peu maquillée et pas coiffée. Avec moi, elle est mal tombée ;)
Sa beauté fragile avec sa peau de porcelaine, son sourire coquin parfois et sa silhouette équilibrée pourtant s'expriment très bien sans fard, sans rouge lèvres imposant et brushing parfait. Elle y est plus touchante, plus enfantine parfois aussi.
J'espère lui avoir permis de se rendre compte qu'elle n'a pas besoin d'artifices pour pour être séduisante et sexy.
A vous de juger...